Bourbourg - une passion commune

Expression Libre - Bourbourg, Une Passion Commune

En application de la loi du 27 Février 2002, relative à la Démocratie de proximité, une tribune politique sera publiée sur le site internet de la Ville "Bourbourg.fr".
Cet espace restera vierge lorsque le texte ne nous sera pas parvenu (ou sera parvenu hors délai).
Les opinions exprimées n'engagent que leurs auteurs.

Tribune du mois de Mai 2021

Bourbourgeoises, Bourbourgeois,
Rappel : début 2020, certains de nos élus s’étaient abstenus sur bon nombre de sujets.
‘’Donc on passe au vote. Quels sont ceux qui sont pour voter ce budget ? Quels sont ceux qui sont contre ? Abstention ?
Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, adopte le Budget Primitif 2020.


La délibération est adoptée par 23 voix pour et 5 abstentions (Madame FOCKEU, Monsieur GENS, Monsieur SMEE, Monsieur EVERAERE, Madame ODOU.)’’
(Compte rendu du CM du 5/3/20, disponible sur www.bourbourg.fr)"
L’année 2021 est sans équivoque une année de transition. Marquée par une crise sanitaire sans précédent, cette crise engendre indéniablement
de nombreuses conséquences en particulier sur l’économie française et pèse donc sur les finances de la ville.
En 2021, la situation budgétaire de notre ville est préoccupante. Ce budget a été construit de manière prudente avec un double objectif :
répondre aux besoins des usagers en cette période de crise et assainir les finances.
Afin de restaurer rapidement la santé financière de la ville, des arbitrages ont ainsi été pris (aucun recrutement, baisse des subventions aux associations,
suppression des ramassages des encombrants, reprise en régie des prestations de service...).
Faute de quoi, nous aurions été dans l’impossibilité d’investir cette année et donc de finaliser les travaux du centre socio-éducatif.
A cet effet, un nouvel emprunt sera donc contracté en 2021.
Les investissements, en dehors des crédits alloués au centre socio-éducatif, sont :
Centre-Ville (551 485€) : Projet ‘‘Redynamisation du Centre-Ville’’
Espace J. Monnet (34 000€) : accessibilité du parvis et menuiseries
Mairie (70 000€) : réfection de la cour PMR
Eclairage public (45 000€) : passage aux LED
Ecoles (40 191€) : travaux et mobilier scolaire
Voirie (13 500€) : réfection des chemins ruraux
Vidéo-protection (17 000€) : achat de nouvelles caméras
Sports (53 350€) : remplacement tatamis, signalétique et travaux dans les complexes sportifs
Ateliers Municipaux (60 000€) : acquisition d’une tondeuse, d’un véhicule de transport, de divers outillages
et installation d’un point vert
Espace P. de Coubertin (36 571€) : mobilier et portail famille
Piscine (15 000€) : réparations et matériels de natation
Dans ce contexte, la capacité d’autofinancement de la ville s’améliorera indéniablement. Ce qui nous permettra d’investir sans avoir recours à l’emprunt,
de maîtriser l’encours de dette et de maintenir la pression fiscale à un niveau raisonnable.