Bourbourg en Action

En application de la loi du 27 Février 2002, relative à la Démocratie de proximité, une tribune politique sera publiée trimestriellement sur le site internet de la Ville "Bourbourg.fr".
Cet espace restera vierge lorsque le texte ne nous sera pas parvenu (ou sera parvenu hors délai).
Les opinions exprimées n'engagent que leurs auteurs.

Tribune du mois de Janvier 2020

Chères Bourbourgeoises, Chers Bourbourgeois,

En ce lundi 2 Décembre 2019, c’est avec regret que je prends la plume pour vous adresser ce qui sera sans doute le dernier message que vous recevrez de ma part. En effet, dès le mois de Mars, je quitterai définitivement le Conseil Municipal de BOURBOURG dans lequel j’étais entré en Mars 1965 soit voici 55 ans ! Dans la campagne électorale qui s’annonce, j’observerai une totale neutralité. Je souhaite évidemment que la prochaine équipe parvienne à réaliser ce qui n’a pas pu l’être à ce jour. Je pense en tout premier lieu à une Maison Médicale regroupant non seulement des généralistes mais aussi le plus grand nombre possible de spécialistes et de paramédicaux. Je pense aussi au tourisme : il ne suffit pas d’attirer des visiteurs à Bourbourg pour quelques heures, il faut qu’ils puissent s’attarder dans la Ville et participer ainsi au développement du commerce local. C’est ainsi que je suggère la destruction de la « ruine » De Coussemaecker, la remise en état du superbe jardin qui l’entoure et la réalisation d’une aire spécialement dédiée aux camping-caristes. Je suggère également que la future équipe prenne l’engagement de reprendre le voyage annuel à Bellevaux (ou ailleurs) que la ville offrait aux enfants de Bourbourg ayant 10 ans dans l’année. Pour beaucoup, ce sera la seule fois de leur vie où ils connaîtront les sports d’hiver. Avec la future majorité communautaire, il faudra revoir l’attribution de compétences. Le sport de haut niveau, c’est bien mais la réalisation de piscines, c’est beaucoup plus important. Tous les enfants devraient savoir nager. Notre piscine, quoi que très bien entretenue, atteint les 40 ans et il faudra la remplacer, un jour où l’autre. La C.U.D devrait prendre en charge l’investissement (Le fonctionnement-très onéreux- demeurant à la charge des communes). Depuis 2014, il y a toujours au sein de la Communauté Urbaine, des villes riches et des villes pauvres ou à budget serré. Pendant ce mandat, la ville de Dunkerque s’est servie substantiellement. Il faut que ça cesse et mieux répartir les attributions. A toutes et à tous, je souhaite bonheur et santé pour 2020. Bourbourg restera à tout jamais ma ville de cœur.

Texte communiqué par
Michel NICOLET au nom du groupe minoritaire «Bourbourg en Action»