Le carillon rythme la vie Bourbourgeoise depuis 1548.

Après de multiples restaurations et refontes,
le carillon a toujours repris place dans le Campanile de la tour.

photo1

Il a connu son heure de gloire en 1930, lors d'un concert inaugural donné par Jef Denyn, Directeur de l'Ecole des Malines.
En 1940, l'Eglise fut totalement détruite, et ce n'est qu'en 1962 qu'un nouvel instrument prend place dans le clocher.
Malheureusement, cet instrument n'est pas de bonne facture, et les cloches, bien que satisfaisantes d'un point de vue esthétiques sont fausses.
La remise en état de 1993 a réduit l'utilisation du carillon à douze cloches.
Le projet de renaissance du Carillon voit le jour en 2004 : il avait pour but de redonner vie à cette identité sonore que les Bourbourgeois connaissent bien. Les cloches ont été fondues le 29 Mai 2008 à Annecy ; et le carillon a été inauguré le 21 Décembre de cette même année.  Pour cette occasion, des carillonneurs venus de France et de Belgique sont venus dans notre Cité.