L'église Saint Jean Baptiste de Bourbourg est l'une des plus grandes de Flandre.eglise


Elle a été construite dès l'origine avec le concours des religieux de l'Abbaye Saint Bertin de Saint Omer, décimateurs de la paroisse.
Encore marqué par l'Art Roman et l'Art Gothique, l'édifice est de structure basilicale. Il est formé de 3 vaisseaux
nef, et bas côtés, d'un transept saillant dont la croisée porte le clocher, et d'un vaste choeur à bas-côtés et chapelles latérales.
L'Eglise Saint Jean-Baptiste a été en partie détruite par le feu lors de l'offensive allemande sur Dunkerque en Mai 1940.

La
chasseeglise Nef Romane, transept et la tour avec carillons ont été restaurés et inaugurés en 1962.
Le choeur gothique est alors séparé de la partie romane par un mur. C'est seulement 60 ans plus tard, en 2008
que le choeur s'ouvre aux visiteurs.
En effet, dans le
cadre d'une Commande Publique, l'Artiste Anglais, Sir Anthony Caro pense une oeuvre pour le lieu :
"Le Choeur de lumière", voulu comme une chapelle d'espérance.
L'Eglise possède un autre trésor : "La Châsse de Notre-Dame". Celle-ci fut, en 1883, lors de la guerre de 100ans
auteleglise
à l'origine d'un miracle. En effet, des mercenaires bretons forcèrent la porte de l'Eglise ; l'un d'entre eux aperçu la statue.
En s'apercevant que celle-ci est en bois et non en or comme il le croyait, il la frappe violemment avec sa dague.

La statue se mit alors à saigner, les cloches à résonner et le soldat tomba raide mort.
Des peintures racontant ce miracle sont d'ailleurs visibles derrière la Châsse.
Dans le choeur gothique, 3 grands vitraux, financés par l'Association des Amis de Saint Jean-Baptiste, retracent
la vie du Saint Patron de la Paroisse.